La médiation transfrontalière est une procédure volontaire qui offre aux parents la possibilité de parvenir à un accord, avec le soutien de deux médiateurs transfrontaliers expérimentés. Ils sont aidés par les deux médiateurs pour cartographier les différends. Le point de départ est de trouver des solutions qui rendent justice à l'enfant et qui sont acceptables pour les deux parents.

Les parents peuvent se mettre d'accord sur le retour ou non de l'enfant. En outre, ils peuvent se mettre d'accord sur le calendrier des visites à l'avenir.

Si les parents ne parviennent pas à se mettre d'accord sur la question de savoir si l'enfant doit revenir ou non, ils peuvent essayer de prendre des dispositions pour organiser le droit de visite dans les deux issues possibles du procès : retour ou non retour.