The term ‘la violence domestique’ refers to the relationship between perpetrator and victim. Violence domestique involves physical, sexual and psychological forms of violence.

Il peut s'agir de maltraitance d'enfants, de maltraitance de personnes âgées, de violence liée à l'honneur, d'agression, de violence psychologique, de menaces, de destruction et/ou d'atteinte à la dignité humaine. harcèlement.

Il peut y avoir de nombreux problèmes en arrière-plan, comme des problèmes financiers, ou une surcharge de travail due aux soins apportés aux enfants, aux parents ou aux partenaires malades.

Souvent, de multiples interventions sont nécessaires pour améliorer la situation. Il peut s'agir d'un logement nouveau ou temporaire, d'un soutien (financier) pour devenir indépendant, d'un divorce, d'un monopole temporaire sur le domicile, d'une interdiction de contact, d'une interdiction de s'occuper des enfants ou, au contraire, d'une accord de visite.

La police peut aider à organiser un entretien de cessation ou un entretien d'avertissement avec l'auteur des faits.Une interdiction d'emplacement peut être imposée par le procureur de la République ou le juge-commissaire dans le cadre d'une affaire pénale. Le maire peut imposer une ordonnance restrictive pour une période de 10 ou 28 jours. Si tout cela n'aboutit pas, la victime peut également demander au tribunal, dans le cadre d'une procédure en référé, un ordonnance restrictive ou interdiction d'emplacement.

Entries connexe